Sélectionner une page

La transpiration excessive ou l’hyperhidrose peuvent être un problème pour les hommes. Après tout, les hommes ont plus de 2 millions de glandes sudoripares. C’est assez pour que vous vous sentiez comme un système d’arrosage.

Soyons réalistes : si vous êtes humain, vous transpirerez. C’est une réaction normale lorsque votre corps a besoin de se rafraîchir.

Les odeurs corporelles et les taches de sueur ne sont pas souhaitables. Les deux sont causées par des bactéries dans les glandes sudoripares spéciales qui se trouvent principalement dans les aisselles et l’aine.

Que faites-vous quand vous commencez à transpirer et que vous ne pouvez plus vous arrêter ? C’est le sujet de l’article d’aujourd’hui.

Une transpiration excessive conduit à :

  • Manque d’humidité dans le corps.
  • Votre peau est sèche et vous commencez à ressentir les effets de la déshydratation.
  • Les bactéries à l’origine des odeurs se développent, surtout au niveau des aisselles et de l’aine.
  • Vos vêtements sont collants et mouillés. L’inconfort qui en résulte peut entraîner des éruptions cutanées.
  • Transpiration excessive dans l’aine qui provoque des démangeaisons et des infections fongiques.

Que vous travailliez 12 heures par jour, que vous jouiez à un match de basket-ball de 3 heures ou que vous dansiez toute la nuit, il est bon de savoir que vous pouvez tenir la distance sans laisser la transpiration jouer les trouble-fêtes.

Réhydratez votre corps pour prévenir la transpiration excessive

Lorsque votre température corporelle devient trop élevée, les glandes sudoripares sécrètent de l’eau pour la refroidir. Ravivez votre corps avec des fluides hydratants.

  • Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée. Régulez votre température corporelle en buvant au moins 8 grands verres d’eau par jour. L’eau empêche votre corps de surchauffer et de transpirer. Boire beaucoup d’eau évacue les toxines odorantes de l’organisme par l’urine. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande aux hommes de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour.
  • Boire 1-2 tasses de thé à la sauge chaque jour. Les herbes sont un remède naturel qui apaise les fibres nerveuses à l’origine de la transpiration excessive. La tisane de sauge est un remède à base de plantes utilisé pour la transpiration abondante en raison de ses propriétés astringentes. Pour préparer une tasse, faites bouillir une poignée de feuilles de sauge, filtrez les feuilles hors du liquide et laissez le thé refroidir légèrement avant de le boire.
  • Arrêtez le café. La consommation de boissons contenant de la caféine peut vous faire transpirer à l’excès.

Changez votre anti-perspirant pour prévenir la transpiration excessive.

Les déodorants masquent les aisselles malodorantes, mais ils n’empêchent pas la transpiration excessive. Utilisez plutôt un anti-perspirant.

Les anti -perspirants inhibent l’activité des glandes sudoripares. En plus d’éviter l’humidité désagréable, ces produits diminuent les odeurs corporelles en limitant la transpiration pour permettre aux bactéries de se développer.

Si vous n’appliquez un anti-perspirant qu’une seule fois par jour, appliquez-le avant le coucher plutôt que le matin.
Vous pouvez utiliser des anti -perspirants sur d’autres parties de votre corps en plus de vos aisselles.

Achetez un déodorant sans parabène car ces produits ne contiennent pas de xénoestrogènes réduisant la testostérone (comme les parabènes et l’aluminium).

Les poudres de talc sont généralement sans danger, mais elles sont difficiles à appliquer autour des aisselles. Une option moins salissante est d’utiliser un déodorant à bille spécialement conçu pour garder vos aisselles fraîches et sèches.

Protégez votre entrejambe contre la transpiration excessive

C’est un grand jour pour vous. La salle de réunion est remplie de cadres de haut niveau qui attendent votre présentation. Vous vous levez et commencez à sentir des perles de sueur rouler le long de votre jambe. Au lieu de vous concentrer sur votre présentation, vous vous demandez maintenant si vous avez l’air d’avoir fait pipi dans votre pantalon.

L’entrejambe dégoulinant est un problème embarrassant dont on ne parle pas ouvertement. La transpiration constante dans la région de l’aine augmente votre risque de développer des infections fongiques.

Comment gérez-vous la transpiration et les démangeaisons des parties génitales ?

Vous avez peut-être déjà utilisé de la poudre pour bébé dans le passé et vous avez maintenant besoin d’un produit au parfum masculin.
Ne mettez pas de déodorant sur votre entrejambe. C’est une zone trop sensible pour un déodorant ordinaire.

Les anti-perspirants agissent en bloquant les glandes sudoripares. L’obstruction des pores de l’aine peut provoquer des irritations et des éruptions cutanées.

Que vous soyez un entraîneur dans un gymnase, un cycliste régulier ou un homme qui a généralement des problèmes de transpiration au niveau de l’aine, vous avez besoin d’une poudre corporelle pour hommes qui est spécialement conçue pour votre entrejambe.

Recherchez un produit qui apaise et rafraîchit votre peau et qui n’est pas fait de talc ou de menthol (parce qu’ils brûlent), d’aluminium ou de parabens.

Pour l’utiliser, couvrez la paume de votre main en forme de coupe, puis éclaboussez-la dans la zone souhaitée. Sinon, saupoudrer directement dans les sous-vêtements avant ou après l’habillage.

Une application régulière prévient les irritations de l’aine, évite la chaleur piquante et garde vos testicules fraîches et sèches.

Portez les vêtements appropriés pour prévenir la transpiration excessive

Les vêtements que vous portez peuvent soulager ou ajouter à votre inconfort pendant les mois d’été.

  • Choisissez des tissus qui absorbent la transpiration. Le coton absorbe l’humidité, tout comme les tissus de performance que l’on retrouve dans les vêtements de sport. Les matériaux de haute performance sont idéaux pour les séances d’entraînement car ils sont conçus pour évacuer l’humidité du corps.
  • Portez des tissus respirants. Les tissus naturels perméables à l’air sont une option privilégiée. Le lin a un tissage lâche, ce qui en fait un excellent choix de tissu pour les climats chauds. La laine légère, le coton, le chanvre et le lin sont des matériaux respirants qui permettent à l’air de circuler librement dans votre peau. Portez des couches légères. Un maillot de corps 100% coton porté pour absorber l’excès de sueur assure que votre chemise reste relativement sèche.
  • Sélectionnez les bonnes couleurs. Les taches de sueur apparaissent plus clairement sur les couleurs claires. Les gens vont remarquer que vous transpirez en chemise blanche ou rose. Votre sueur n’apparaîtra pas autant sur les couleurs foncées ou les imprimés. Apportez des vêtements supplémentaires.
  • Portez une chemise supplémentaire pour pouvoir vous changer en vêtements secs après une séance de transpiration inhabituelle. Utilisez les toilettes ou votre voiture pour vous changer et essuyer l’excès de sueur avec un mouchoir ou des mouchoirs en papier avant de vous changer en vêtements frais.
  • Portez des vêtements amples. Les vêtements serrés restreignent la circulation de l’air. Les vêtements amples conviennent pour l’été parce qu’ils permettent à l’air de s’écouler vers votre peau et de s’en éloigner.

Changez votre alimentation pour prévenir la transpiration excessive

La transpiration gustative est une transpiration thermique induite par l’ingestion d’aliments. Certains aliments vous font transpirer plus que d’autres.

La qualité de votre sueur est influencée par ce que vous mettez dans votre corps.

Mangez des aliments frais. Mangez beaucoup de fruits et de légumes frais, surtout ceux qui contiennent beaucoup d’eau.

  • Évitez les repas-minute, les plats préparés transformés, les bonbons sucrés artificiellement, les boissons gazeuses ou les aliments contenant du sirop de maïs à haute teneur en fructose. Tous ces aliments augmentent le nombre de toxines dans votre organisme. Ces toxines obstruent les pores et se mêlent à la sueur pour produire une odeur corporelle désagréable.
  • Sauter les aliments épicés. L’ingestion d’aliments épicés augmente la température corporelle et entraîne une transpiration thermique. Les aliments comme les piments forts vous font transpirer davantage. La chaleur provient d’un produit chimique que l’on trouve dans les piments forts, la capsaïcine. L’ail et les oignons peuvent rendre votre sueur désagréable. Lorsque vous sortez, mangez plus d’aliments fades pour prévenir la transpiration gustative. D’autres aliments qui ajouteront à la sueur désagréable – brocoli, chou et choux de Bruxelles.
  • Mangez des aliments frais. Mangez beaucoup de fruits et de légumes frais, surtout ceux qui contiennent beaucoup d’eau. Les aliments comme les tomates, les concombres, les pastèques, les grains entiers, le poisson, la viande maigre, les haricots et les œufs sont beaucoup plus sains.

Adoptez de bonnes habitudes pour prévenir la transpiration excessive

Vous voulez la Routine matinale PARFAITE pour hommes ? Mes journées commencent avec ça.

Devenez un maniaque de l’hygiène. Des pratiques d’hygiène fréquentes éliminent les mauvaises odeurs causées par la transpiration. Adoptez ces pratiques simples dans votre routine quotidienne :

  • Prenez un bain ou une douche tous les jours. Envisagez de prendre un bain ou une douche deux fois par jour si vous en avez l’occasion.
  • Utilisez un savon antibactérien ou déodorant qui aidera à éliminer les bactéries responsables des odeurs.
  • Prenez des bains ou des douches tièdes. L’eau chaude rend la douche plus agréable, mais elle augmente aussi la température du corps et provoque une transpiration excessive.
  • Utilisez un mouchoir, des lingettes humides et des mouchoirs en papier. Lorsque vous êtes en déplacement, emportez un sac de lingettes que vous pouvez utiliser sur vos aisselles et sur votre corps pour éponger rapidement la sueur dans les toilettes.
  • Emportez un anti-perspirant avec vous, surtout après une activité physique ou une expérience stressante comme une présentation publique.
  • Faites de l’exercice. L’excès de graisse corporelle agit comme un isolant, augmentant la température interne du corps et augmentant la production de sueur. Les personnes en surpoids sont plus sujettes à une transpiration excessive que les personnes de poids normal. Perdre un peu plus de graisse corporelle vous aidera à réduire considérablement la transpiration.

Réduire le stress pour prévenir la transpiration excessive

La transpiration excessive peut aussi être causée par l’anxiété, la peur, la nervosité, la douleur, la tension et le stress. La transpiration émotionnelle est indépendante de la température ambiante.
Fait : Le stress vous fait transpirer davantage.

Certaines situations peuvent vous faire transpirer plus que d’habitude. Les souvenirs, les émotions et les événements peuvent déclencher les glandes sudoripares et vous faire transpirer plus que d’habitude.

Pour éviter cela, vous devriez apprendre à vous détendre et à gérer vos émotions.

  • La vie peut être stressante. Apprenez à gérer les situations de stress élevé.
  • La pratique quotidienne de techniques de méditation ou de relaxation vous aidera à prendre le contrôle de nombreuses fonctions automatiques du corps (transpiration, battements du cœur, tension artérielle et tension musculaire). Ceci réduira considérablement la transpiration nerveuse et émotionnelle.

Le fait d’être plus détendu augmente votre confiance en vous et réduit le risque que vos glandes sudoripares se mettent à surmener.

Consulter un médecin pour prévenir la transpiration excessive

Une transpiration abondante peut parfois être le signe d’une condition médicale grave.

L’hyperhidrose ou la transpiration excessive est une condition médicale qui incite les glandes sudoripares à réagir de façon excessive aux stimuli. Les glandes hyperactives produisent plus de sueur que nécessaire.

L’hyperthyroïdie peut aussi causer une transpiration excessive et nécessite des soins médicaux.

En dernier recours, envisagez les solutions suivantes après avoir consulté un professionnel de la santé :

  • Médicaments oraux – Robinul, Diropan et Cogentin facilitent l’écoulement de la transpiration et réduisent la transpiration. Ces médicaments agissent en prévenant la stimulation des glandes sudoripares.
  • Les antidépresseurs aident à réduire la transpiration excessive lorsque la cause est directement liée à la détresse émotionnelle.
  • Botox – Les injections de Botox agissent en bloquant les nerfs qui stimulent la transpiration pendant une période pouvant atteindre 9 mois.
  • Iontophorèse – Traitement non invasif qui consiste à faire passer un courant électrique de faible intensité à travers la peau et qui désactive temporairement les glandes sudoripares. D’abord effectué pendant 20 à 30 minutes par jour, puis progressivement réduit à des séances hebdomadaires et mensuelles.
  • Chirurgie – La liposuccion est une intervention sûre et non invasive réalisée sous anesthésie locale.
  • La sympathectomie thoracique endoscopique consiste à retirer les nerfs qui envoient des signaux aux glandes sudoripares pour commencer à produire de la sueur. Ces deux procédures peuvent entraîner une transpiration accrue dans d’autres parties du corps et entraîner des effets secondaires indésirables.

Consultez toujours votre médecin – il est essentiel de comprendre la cause sous-jacente de votre transpiration avant de décider de suivre un traitement médical.

Et voilà, c’est fait. Une transpiration abondante peut être désagréable et inesthétique, mais elle peut être gérée efficacement si vous améliorez votre alimentation, buvez beaucoup d’eau et soyez attentif aux tissus que vous portez.