Radar de recul : Lequel est le meilleur en 2020 ?

La chanson populaire dit que ” pour être un conducteur de haut niveau “, il faut accélérer et se dépêcher. Un autre air célèbre, cependant, recommande ” prudence, ami conducteur “. Nous sommes plus favorables à cette deuxième école de pensée. Conduire prudemment est toujours une sage décision. Surtout quand on doit faire des manœuvres à reculons.

Beaucoup de voitures d’aujourd’hui sont équipées de différents systèmes pour faciliter le stationnement. Il peut s’agir de caméras arrière, d’avertissements sonores ou même d’un système autonome d’aide au stationnement. Cependant, notre voiture peut ne pas disposer de ces facilités. Mais il y a une alternative : le radar de recul.

Le plus important pour un radar de recul

  • Il existe deux principaux types de radars de recul : à ultrasons et électromagnétiques. Tant leur installation que la technologie qu’ils utilisent varient de l’un à l’autre.
  • Les radars de recul sont un outil très pratique qui nous aidera à éviter les chocs inattendus lorsque nous ferons marche arrière. De cette façon, nous éviterons d’endommager notre véhicule ou celui de quelqu’un d’autre.
  • L’un des critères d’achat les plus importants est le type d’indicateurs inclus dans le capteur. Certains modèles, en plus de l’avertissement sonore classique, disposent d’un écran qui indique la distance de l’obstacle.

Les meilleurs radars de recul du marché : nos recommandations

Un radar de recul n’est pas quelque chose que l’on achète tous les jours. C’est précisément pour cette raison qu’il est normal de se sentir un peu perdu au moment d’en choisir un. Mais ne t’inquiète pas. Voici une sélection de quelques-uns des meilleurs radars de recul des années 2020. Nous espérons que cette liste vous aidera à affiner votre recherche et à gagner du temps.

Le radar de recul préféré des utilisateurs en ligne

L’un des radars de recul les plus populaires en ligne a reçu est la KKmoon KR82. Ce modèle incorpore quatre capteurs à placer à l’arrière du véhicule.

L’option KKmoon est étanche à la pluie. De plus, il est fait de matériaux qui l’empêchent de geler à basse température. D’autre part, ce modèle détecte les murets et aussi les petits enfants.

Le meilleur radar de recul avec affichage LED

Le modèle Cocar a huit capteurs que nous devons placer sur le pare-chocs. Il intègre également un écran LED qui fournit des informations sur la distance qui nous sépare de l’obstacle.

Ce détecteur de stationnement émet un bip quand on s’approche d’un objet. Plus on se rapproche, plus la fréquence du bip augmente. Pour installer le capteur, nous devons percer des trous dans le pare-chocs.

Le meilleur radar de recul avec caméra

Si vous recherchez l’aide supplémentaire qu’une caméra arrière peut vous apporter, ce modèle pourrait vous convenir. Le radar de recul Aplic comprend une caméra qui doit être placée sur le pare-chocs ou la garniture.

Sur le tableau de bord de la voiture, nous placerons l’écran qui nous permettra de voir ce qui se passe derrière le véhicule. Il nous indiquera également la distance en mètres par rapport aux obstacles.

Le meilleur radar de recul pour le prix

Enfin, Autoutlet nous offre une option à un prix vraiment abordable. Ce radar de recul est doté d’un affichage à DEL. Grâce à elle, nous pourrons connaître la distance entre le véhicule et les objets situés derrière nous.

L’écran s’allumera en trois couleurs différentes (vert, jaune et rouge) selon la distance qui nous sépare des obstacles. De plus, il émettra un signal sonore pour nous avertir du risque de collision.

Guide d’achat : Ce que vous devez savoir sur les radars de recul

Le stationnement peut être une manœuvre compliquée. Nous devons souvent nous adapter à un espace restreint. Ou bien nous devons placer notre voiture entre d’autres véhicules, à côté d’un pilier ou devant un mur. Un radar de recul est un excellent outil pour éviter les éraflures ou les bosses inattendues. Dans cette section, nous vous donnerons quelques clés de cet appareil très pratique.

Qu’est-ce qu’un radar de recul ?

Un radar de recul est un outil qui nous aidera à éviter les collisions lorsque nous faisons marche arrière. De nombreux modèles de voitures actuels sont déjà équipés de série d’une sorte d’aide au stationnement. Si ce n’est pas le cas de votre véhicule, il y a la possibilité de l’acheter séparément et de l’installer.

 

Ce dispositif est donc constitué de capteurs qui sont généralement situés dans le pare-chocs arrière.

Cependant, ils peuvent également être placés sur le devant. Le radar de recul émet un bip lorsque nous approchons d’un obstacle. La fréquence du bip augmente généralement pour indiquer que nous nous rapprochons.

Certains modèles comprennent également un écran qui doit être placé à l’avant du véhicule, sur le tableau de bord. Les fonctions de cet écran changent d’une option à l’autre. Certains ont des lumières LED qui s’allument d’une couleur en fonction de la proximité des obstacles. Ils indiquent aussi souvent la distance par rapport à ces objets.

Comment installer un radar de recul ?

Lorsque nous achetons un radar de recul, nous devons être très conscients que l’appareil nécessite une installation. Le processus, ainsi que sa difficulté, peuvent varier d’un modèle à l’autre. Nous vous conseillons d’être bien informé sur l’assemblée concernée avant de décider d’une option particulière. Comme ça, vous serez sûr de pouvoir le faire tout seul.

Cependant, un grand nombre de tutoriels expliquant le processus peuvent être trouvés sur Internet. Il est également important de suivre correctement les instructions du fabricant pour s’assurer qu’il est correctement installé. Comme nous le disions, le processus peut varier d’un modèle à l’autre. Cependant, voici un résumé de certaines des étapes les plus courantes :

  • Passez à l’action : La première chose à faire est de calculer à quelle hauteur les capteurs seront placés et à quelle distance ils se trouvent. Cette information est généralement indiquée dans les spécifications du fabricant.
  • Il perce la défense : De nombreux modèles de radars de recul nous obligent à percer des trous dans le pare-chocs ou l’aile de la voiture. Selon le modèle de votre véhicule, vous devrez peut-être retirer cette pièce. Dans tous les cas, veillez à ne pas percer de fils ou de tuyaux lorsque vous forez. Une alternative possible sont les capteurs électromagnétiques, qui ne doivent pas faire de trous, mais sont collés à l’intérieur de l’aile.
  • Placez les capteurs dans les trous : Une fois les trous réalisés, placez chaque capteur dans son trou correspondant. En règle générale, ils sont mis sous pression et aucun soutien supplémentaire n’est nécessaire. Il est essentiel que nous veillions à ce que le sommet soit placé vers le haut.
  • Raccordez les capteurs à l’alimentation électrique : la façon la plus fréquente d’alimenter le radar de recul est par le biais du feu de recul. Par conséquent, selon le modèle de votre voiture, vous devrez peut-être démonter cette partie du véhicule.
  • Connectez les capteurs au tableau de distribution : Une fois les détecteurs localisés dans la défense, nous devons les connecter au standard. Un seul câble sortira du tableau de distribution vers l’avant.
  • Posez le câblage : alors nous devons amener le câblage à l’avant. Cela permettra de connecter les capteurs à l’écran avec les informations sur la distance par rapport aux obstacles. Il existe des options sans fil, avec un émetteur et un récepteur de signaux. C’est peut-être une option plus confortable, bien que certains experts affirment qu’il peut y avoir des interférences.
  • Choisissez un endroit pour l’écran : cette décision dépendra de vos goûts personnels, du modèle de voiture et du type d’exposition. Certains modèles vous permettent de les placer au-dessus du rétroviseur. D’autres sont conçus pour reposer sur le tableau de bord.
  • Vérifiez que tout fonctionne : lorsque vous avez terminé l’installation, assurez-vous que le radar de recul fonctionne correctement. Si vous avez des questions, consultez un expert. La sécurité est la chose la plus importante ; nous vous recommandons de ne rien modifier dans votre véhicule si vous n’êtes pas complètement sûr.

Quels sont les types de radars de recul ?

Les caractéristiques des radars de recul peuvent varier en fonction de la marque. Le plus souvent, par exemple, quatre capteurs sont placés sur le pare-chocs arrière. D’autres modèles intègrent un capteur supplémentaire pour le placer à l’avant. En dehors de ces différences, il existe deux types principaux de radars de recul :

  1. Les ultrasons : sont de petits cylindres qui sont situés dans le pare-chocs arrière. Certains modèles offrent la possibilité d’en inclure un également sur le pare-chocs avant. Pour installer ce type de capteur, nous devrons percer le pare-chocs. Il fonctionne de la manière suivante : une onde ultrasonore est envoyée et rebondit sur les obstacles. L’onde revient ensuite au capteur qui calcule la distance qui nous sépare de l’objet.
  2. Electromagnétique : est une bande de métal qui colle à l’intérieur du pare-chocs. Comme nous l’avons déjà mentionné, ce type de capteur ne nous oblige pas à percer des trous dans la défense. Il fonctionne en détectant les altérations que les obstacles provoquent dans le champ électromagnétique.

Est-ce que tous les radars de recul comprennent une caméra ?

Certains modèles de radars de recul comprennent dans le pack une caméra qui est activée quand vous faites marche arrière. Mais pas tous. Si nous voulons avoir la vision que ce complément apporte, nous devrons chercher un modèle qui l’intègre. Il est toutefois important de noter que leur prix peut être plus élevé que celui d’autres modèles.

Quels sont les avantages des radars de recul ?

Le principal avantage des radars de recul est qu’ils nous fournissent une aide supplémentaire lors de la marche arrière. Ils sont très utiles, par exemple, pour éviter d’éventuels obstacles lors du stationnement. Le tableau ci-dessous montre les principaux avantages, ainsi que les inconvénients, des radars de recul.

Avantages
  • Fournit une aide supplémentaire lors de la marche arrière, surtout pour le stationnement
  • Ils peuvent donc apporter une plus grande sécurité
  • Ils réduisent le risque de heurter et d’endommager notre véhicule ou celui des autres
  • Il nous aide à combattre les angles morts dans les rétroviseurs
  • Il existe différentes options (avec audio, avec lumières et avec image) pour que nous puissions choisir celle qui nous convient le mieux
  • Il existe des modèles en plusieurs couleurs pour que nous puissions les cacher dans la défense de notre voiture
Inconvénients
  • Ils nécessitent une installation qui, si nous ne sommes pas très compétents, peut être complexe
  • Ils peuvent nous mettre en confiance et donc ne pas prêter l’attention nécessaire aux manœuvres
  • Si les capteurs sont sales, ils peuvent mal fonctionner

Critères d’achat

Peu importe depuis combien de temps on conduit. Il y a toujours le risque, lors de certaines manœuvres, de rayer notre voiture ou de la heurter contre quelque chose. On peut avoir une erreur ou un angle mort. Un radar de recul est un outil très utile pour nous empêcher de nous énerver. Nous vous disons ici ce dont nous devons tenir compte pour en choisir un judicieusement.

Type de capteur

Comme nous l’avons vu plus haut, il existe deux principaux types de radars de recul. Par conséquent, l’une des premières mesures que nous devons prendre est de décider ce qui est le mieux pour nous. Nous avons d’une part les capteurs à ultrasons et d’autre part les capteurs électromagnétiques. Chacun d’entre eux a ses propres caractéristiques.

L’une des principales différences est la façon dont ils sont installés. Les premiers nous obligent à percer un trou dans le pare-chocs de la voiture. Les secondes se collent à l’intérieur de cette même pièce. De plus, la technologie qu’ils utilisent pour remplir leur fonction est également différente. Par conséquent, nous vous recommandons de bien peser les deux options avant de prendre une décision.

Installation

L’installation peut être un processus compliqué pour des mains moins expérimentées. Il est important que nous soyons clairs sur tous les processus qui seront nécessaires à la mise en route de notre capteur. De plus, le type d’installation peut varier d’un modèle à l’autre.

Cela dépendra aussi du type de véhicule que nous avons.

Nous vous recommandons donc de lire attentivement les spécifications du fabricant. Ainsi, vous saurez si l’installation est abordable ou non à votre connaissance. D’autre part, il faut tenir compte des outils qui seront nécessaires pour mener à bien l’ensemble du processus. Si nous ne savons pas comment procéder, nous pouvons toujours engager un professionnel pour le faire.

Appareil photo

Certains radars de recul comprennent une caméra, mais pas tous. Nous devons évaluer si c’est un avantage qui nous intéresse ou non. Sur cette base, nous pouvons exclure un grand nombre de modèles de radars de recul. La caméra peut nous fournir une aide supplémentaire lors du stationnement. Cependant, de nombreux conducteurs considèrent que l’avertissement sonore est suffisant.

Steven Wright Comédien, acteur et écrivain

” Quand je m’ennuie, j’aime aller dans un quartier du centre-ville, prendre une super place de stationnement et compter combien de personnes me demandent si je vais partir.

Type d’indicateurs

Lorsque nous choisissons un radar de recul, nous devons examiner le type d’indicateurs qu’il comprend. Certains modèles se limitent à un bip qui augmente en fréquence à mesure que l’on s’approche d’un obstacle. D’autres options incluent un écran avec des lumières LED qui changent de couleur lorsque nous nous approchons de l’objet. Il y a aussi des modèles qui rapportent la distance entre nous et lui.

Connexion

Comme nous l’avons vu, l’installation du système de stationnement peut être un peu compliquée. L’un des processus les plus complexes consiste à poser les câbles qui relient les capteurs à l’écran. Il existe toutefois des solutions de rechange sans fil, bien que nous courions le risque d’interférence. Nous devons évaluer soigneusement les deux possibilités.

Résumé

De toutes les manœuvres que nous effectuons quotidiennement, celles que nous inversons sont sans doute les plus compliquées. Lorsque nous nous garons, nous devons faire très attention à ne pas rayer notre voiture avec des colonnes cachées dans un angle mort. Nous devons également être vigilants pour éviter de heurter notre voiture contre un autre véhicule ou un obstacle.

De nombreuses voitures sont équipées en série d’une sorte d’aide au stationnement. Si ce n’est pas le cas avec notre voiture, nous pouvons acheter un radar de recul séparément. Avec ses alertes acoustiques, il nous avertira si nous nous approchons dangereusement d’un obstacle. Bien sûr, il est important que nous vérifiions toujours notre environnement par les miroirs et les fenêtres.

Nous espérons que ce guide vous a été utile. Si oui, laissez-nous un commentaire ou partagez ces conseils sur vos réseaux sociaux pour aider vos amis !