Coupe vent vélo : quel est le meilleur de 2020 ?

Le cyclisme est l’un des sports les plus difficiles à pratiquer. Même lorsque nous la pratiquons dans des activités moins exigeantes que les professionnels, comme les balades à vélo, les randonnées à vélo ou les itinéraires de montagne. En plus du terrain exigeant, qui nous oblige à faire de gros efforts physiques, il y a les conditions météorologiques.

Pour nous protéger de ces phénomènes atmosphériques, nous devons utiliser des vêtements comme le coupe-vent. Comme son nom l’indique, il sert principalement à combattre le vent, mais il nous protège aussi du froid et de l’humidité. Dans cet article, nous allons découvrir ce produit et les meilleures options offertes par le marché pour que notre activité cycliste soit satisfaisante.

Le plus important dans un coupe vent pour vélo ou veste thermique

  • Le coupe-vent est un vêtement essentiel pour nous protéger du vent et du froid lors des activités cyclistes, en particulier en automne et en hiver.
  • Il ne faut pas confondre les coupe-vents et les imperméables pour vélo, car les premiers ne nous protègent pas des fortes pluies, bien qu’ils aient dans certains cas une certaine imperméabilité qui peut combattre une légère bruine.
  • Il est fondamental de connaître les caractéristiques du matériau de fabrication, comme nous le verrons dans les critères d’achat, afin de trouver un modèle de qualité qui remplisse les fonctions requises.

Les meilleurs coupe-vent pour cyclistes sur le marché : nos recommandations

Nous allons vous recommander ci-dessous quatre modèles de coupe-vent pour vélo. Ils ont tous la garantie d’une analyse et d’une expérience utilisateur. Nous verrons les produits ayant le plus grand nombre de ventes, les meilleures notes ou le meilleur prix par rapport à la qualité. Il y aura aussi le coupe-vent haut de gamme, un bijou pour les plus exigeants.

Le favori des acheteurs en ligne

Lixada Vélo Veste Hommes en Plein Air Hiver Thermique Respirant...
  • Fait de polyester et de spandex, doux et respirant. Parfait pour l'équitation, le cyclisme et la course de fond, etc.
  • Bande réfléchissante sur la poitrine et le dos de la veste (côté du pantalon) pour assurer la sécurité de la conduite de nuit.
  • Fermeture à glissière avec tissu en maille à l'intérieur de la veste (pantalon) pour une meilleure respirabilité lors de la conduite.
  • Ourlet en silicone aux extrémités de la veste, conçu pour résister au dérapage (coussin rembourré en silicone offrant une bonne respirabilité pour plus de confort).
  • AVIS: La veste de cyclisme (pantalon) est livrée dans la taille de l'UE qui est égale à la taille des États-Unis et plus grande que la taille du CN. S (EU) = S (US) = M (CN), veuillez vous...
Ce modèle offre toute la protection dont un cycliste a besoin. Fabriqué avec des matériaux en polyester à l’extérieur pour résister au vent et à l’eau. À l’intérieur, la doublure polaire fournit de la chaleur.
Il a un col haut et une fermeture éclair complète pour retenir la chaleur, mais il est également respirant. Livré avec un pantalon serré. Un article complet qui a la garantie de son grand nombre de ventes.

Le mieux noté par les utilisateurs

Gore Running Wear C3 Gilet Homme - Noir - L
  • Gilet homme polyvalent pour les activités sportives dans toutes les conditions climatiques, Idéal pour le cycliste orienté loisirs - Coupe confortable
  • Utilisable toute l'année, Coupe-vent, extrêmement respirant et résistant à l'eau grâce à la technologie GORE WINDSTOPPER
  • Protection contre le froid grâce au col droit ergonomique, Poche de poitrine zippée, Poche dorsale pratique en 2 compartiments, Convient pour une utilisation avec un sac à dos
  • Petit format compressible et poids faible, Zip frontal complet avec sous-patte, Grande sécurité grâce aux éléments réfléchissants
  • Contenu: 1 GORE Wear Homme Gilet de cyclisme, C3 GORE WINDSTOPPER Light Vest, Taille: L, Couleur: Noir, 100039
Léger, coupe-vent réglable. Facile à transporter dans une poche. Garde le corps au sec et au chaud. Fabriqué en polyester. Il s’agit d’un gilet ajusté avec un col haut ergonomique et une fermeture éclair.
Ce produit a obtenu les meilleures notes des utilisateurs, qui soulignent sa respirabilité, ainsi que son efficacité par les matins froids ou face au vent qui se produit lors de la descente d’un port.

Le coupe-vent haut de gamme

Promo
GORE WEAR C3 GORE WINDSTOPPER Gilet Gilet Homme neon yellow/black FR: XL...
  • Gilet homme polyvalent pour les activités sportives dans toutes les conditions climatiques, Idéal pour le cycliste ou le coureur orienté loisirs - Coupe confortable
  • Utilisable toute l'année, Coupe-vent, extrêmement respirant et résistant à l'eau grâce à la technologie GORE WINDSTOPPER
  • Protection contre le froid grâce au col droit ergonomique, Dos long pour une protection contre les éclaboussures
  • Poche de poitrine pratique zippée, Poche dorsale pratique en 2 compartiments, Convient pour une utilisation avec un sac à dos, Zip à curseur pour une ouverture aisée, Grande sécurité grâce aux...
  • Contenu: 1 GORE Wear Homme Gilet de cyclisme, C3 GORE WINDSTOPPER Vest, Taille: XL, Couleur: Jaune fluo/Noir, 100037
Fabriqué avec la technologie GoreWindstopper(matière textile), dont la principale caractéristique est de protéger du vent et d’offrir une bonne respirabilité. Il possède également une imprégnation externe qui le rend étanche.
Un coupe-vent de haute qualité qui laisse tous les utilisateurs satisfaits. Il possède une poche arrière à deux compartiments et a l’avantage de pouvoir être utilisé avec un sac à dos.

Guide d’achat : ce qu’il faut savoir sur les coupe-vent à vélo

Les brise-vent peuvent être peu familiers aux personnes qui veulent commencer à pratiquer ce sport attrayant qu’est le vélo. Dans ce guide, nous allons connaître cet élément fondamental pour sortir sur la route ou la montagne pour pédaler, soit de manière plus exigeante, soit simplement pour se promener. En acquérir un est un must si l’on veut pédaler en toutes saisons.

Qu’est-ce qu’un coupe-vent de vélo ?

Le coupe-vent est un vêtement que les cyclistes utilisent pour se protéger du vent et du froid. L’objectif est de maintenir une température corporelle idéale pour que les performances ne soient pas affectées. Bien qu’il puisse sembler que le grand effort fourni sur un vélo soit suffisant pour ne pas avoir froid, la vérité est que la vitesse provoque un refroidissement.

Prenons un exemple : à une vitesse de 40 kilomètres par heure et à une température de 10 degrés Celsius (ºC), la sensation que peut ressentir un cycliste est de -1 ºC. Si le vent souffle, la couche de chaleur que votre corps génère est déplacée et vous oblige à faire un plus grand effort pour essayer de la renouveler.

Quel type de coupe-vent est adapté à chaque situation météorologique ?

Bien que certains utilisateurs ne considèrent que les modèles de gilets comme des brise-vent, soulignant leur mauvaise étanchéité pour améliorer d’autres caractéristiques, la vérité est que les fabricants appliquent des technologies pour rendre les modèles polyvalents. Vérifions les types et leurs fonctions, notamment pour comparer l’imperméable, qui n’est pas un coupe-vent :

 

Types Utilité Avantages Inconvénients
Gilet coupe-vent Dans les situations de vent fort et de froid. Il offre une grande respirabilité. Son étanchéité est réduite.
Veste coupe-vent Il lutte contre les basses températures et protège du vent. Augmente la zone de protection contre le vent et le froid. Vous perdez la mobilité de vos bras par rapport au gilet.
Imperméable Pour les jours de forte pluie ou de neige. Il nous protège de toute menace extérieure liée à l’eau. Il est moins respirant.

À quoi ressemble un coupe-vent classique pour cyclistes ?

Il existe plusieurs modèles de coupe-vent pour vélo sur le marché. Cependant, la plupart d’entre eux remplissent une série de conditions que l’on peut considérer comme conventionnelles. Sur cette base, nous pouvons dresser une liste d’éléments et de caractéristiques qui nous indiquent comment un bon coupe-vent doit être :

  • Le cou :Il doit être élevé pour empêcher l’air d’entrer.
  • Fermeture éclair :Il doit être facile à manipuler, surtout pour le tireur, même avec des gants. Nous pouvons enlever le coupe-vent et le mettre plusieurs fois, même pendant que nous marchons.
  • Membrane quadrillée :Placé sur le dos pour faciliter la respiration. C’est un élément qui nous manquera beaucoup si nous achetons un modèle qui n’en a pas.
  • Ouvertures :Bien que certains brise-vent pour vélo soient munis de poches, il est recommandé d’utiliser le jerseyen y accédant par des ouvertures.
  • La couleur :Il est important que le brise-vent ait des tons vifs et colorés pour nous aider à être plus visibles.
  • Pliable :Sachant que nous n’aurons pas toujours besoin de placer le brise-vent, mais que nous devons le porter au cas où son utilisation serait nécessaire, il est important que nous puissions le plier facilement afin qu’il occupe le moins de place possible. Et si elle pèse peu, mieux. Nous apprécierons cette légèreté dans son transport et lorsque nous l’utiliserons lors d’un effort physique.

Pourquoi les coupe-vent prennent-ils soin de notre santé ?

La fonction des brise-vent que nous utilisons en vélo ne se limite pas seulement à éviter les désagréments causés par le froid, le vent et la sueur, à empêcher l’entrée d’air et à expulser l’humidité créée par notre corps. Ces vêtements nous aident également à prendre soin de notre santé.

Sans eux, nous sommes exposés à un refroidissement ou à des maladies encore plus graves.

Dans certains cas, elle pourrait conduire à la grippe ou au rhume, qui sont des situations gênantes mais d’une importance minime. Dans d’autres, nous pourrions atteindre des conséquences plus graves comme l’hypothermie, qui provoque la confusion et des mouvements maladroits. Sans aucun doute, quelque chose de très dangereux quand on conduit un véhicule à grande vitesse et sur un terrain accidenté ou des routes pleines de voitures.

Est-il nécessaire de porter trois couches, et laquelle correspond au coupe-vent ?

La théorie selon laquelle nous devons nous habiller en trois couches pendant les saisons de froid et de pluie est plus qu’acceptée : nous créons ainsi un microclimat qui protège notre corps des éléments extérieurs et de la sueur que nous produisons par l’effort physique. Voyons quelles sont les caractéristiques que doivent avoir les vêtements qui composent chacune des trois couches recommandées :

  • Couche intérieure :Aussi appelée seconde peau. Ces vêtements sont faits de fibres synthétiques ou de laine de nouvelle génération. Ils repoussent l’humidité, empêchant la sueur de refroidir notre corps. Ils doivent être serrés. Les t-shirts en coton ne sont pas recommandés, car ils absorbent beaucoup d’eau (jusqu’à quatre fois leur poids).
  • Couche intermédiaire :Il nous isole thermiquement. En retenant la chaleur que notre corps produit, il nous empêche de nous refroidir. Les fibres synthétiques, comme le polyester, ou les fibres naturelles, comme la laine, sont souvent mélangées pour obtenir une bonne isolation et une bonne respirabilité.
  • Couche extérieure :Le brise-vent relève de cette rubrique. C’est la couche qui nous garde au sec contre le fléau de la pluie, c’est-à-dire un vêtement imperméable. Bien qu’il faille se rappeler que la plupart des brise-vent ne combattent que les petites bruines. Il nous protège également du vent et des basses températures. Et il doit permettre à la sueur que les deux couches précédentes ont évacuée de s’échapper.

Comment laver un coupe-vent de vélo ?

Les matériaux utilisés dans la fabrication des pare-brises de vélo sont souvent sensibles aux produits chimiques utilisés dans les assouplisseurs de tissus ou dans certains détergents. Leur utilisation pour le lavage pourrait entraîner la perte des propriétés qui font du brise-vent un élément de protection contre les intempéries. L’eau de Javel devrait être exclue.

L’utilisation d’une machine à laver peut également s’avérer peu pratique, bien que chaque vêtement soit différent. Il est donc préférable de vérifier les recommandations du fabricant sur l’étiquette. Le lavage à la main est toujours une garantie, quant au séchage, nous devons le faire dans un endroit où il y a beaucoup de circulation d’air. Il s’agit d’un vêtement qui, en raison de ses conditions, met beaucoup de temps à sécher.

Pourquoi les coupe-vent pour cyclistes devraient-ils être souples et légers ?

La flexibilité et la légèreté des matériaux utilisés pour fabriquer les brise-vent sont fondamentales. Le cycliste doit porter le vêtement serré pour se défendre contre le vent et le froid, mais jamais serré ni lourd, car cela réduirait ses mouvements. Nous devons donc opter pour des composantes qui nous permettent de mener nos actions en toute liberté et confort.

Ces facteurs influencent également la durabilité du vêtement. Nous conservons ses propriétés plus longtemps et évitons de faire une nouvelle dépense en acquérant un autre coupe-vent pour le cyclisme. Ou du moins, nous le retardons. Nous devons rechercher un équilibre entre une protection maximale, qui est l’essentiel, et le meilleur confort possible.

Critères d’achat d’un coupe vent pour le vélo

Avant de se lancer dans l’acquisition d’un produit, nous devons avoir des critères très clairs à suivre afin de faire le bon choix. Dans le cas des brise-vent, nous devons connaître leur niveau de protection. Pour ce faire, il est important d’analyser les matériaux de fabrication, leur qualité et leurs caractéristiques. Parfois, une prestation s’accompagne d’un désavantage.

Matériel

Connaître les matériaux qui produisent les meilleurs avantages peut nous aider à trouver un brise-vent de bonne qualité. Les fibres synthétiques sont plus légères, comme le polyester, mais moins respirantes que les fibres naturelles. Certains modèles ont une imprégnation ou une membrane extérieure qui les rend quelque peu imperméables.

À l’intérieur, certains modèles sont dotés d’une doublure polaire pour une protection accrue contre le froid, mais avec l’inconvénient de ne pas évacuer la sueur. C’est pourquoi nous recommandons une maille. On élimine l’humidité, on se sent plus à l’aise et on allège le poids. Et n’oublions pas qu’une bonne qualité se paie généralement.

Protection

Il faut chercher un modèle qui possède les caractéristiques les plus appropriées pour lutter contre les basses températures et le refroidissement que le vent produit dans notre corps. En fonction de l’intensité du froid et du vent, vous devrez choisir des vêtements de meilleure qualité.

Un facteur crucial, qui reste une protection, est l’évacuation de la sueur. Une bonne respirabilité évite le risque de tomber malade à cause d’un rhume. Mais surtout, elle nous permet de pratiquer l’activité sans l’inconfort des vêtements humides et collants.

Légèreté

L’épaisseur du brise-vent peut varier selon que vous avez besoin de plus ou moins de protection contre le froid et le vent. Il est toutefois intéressant qu’elle soit aussi légère que possible. D’une part, il empêchera votre fatigue d’augmenter pendant que vous êtes en pleine activité. D’autre part, un poids minimum vous permettra d’éviter de déployer des efforts supplémentaires pour le transporter lorsque vous ne l’utilisez pas.

Einstein Physicien d’origine allemande

“La vie, c’est comme faire du vélo. Pour garder votre équilibre, vous devez continuer à bouger”.

Confort

Étant donné que nous pratiquons une activité physique qui implique un grand effort, il est essentiel de ne pas ajouter de gêne supplémentaire. Les brise-vent doivent être ajustés pour empêcher le passage du vent, mais pas trop serrés, car cela pourrait nous empêcher d’effectuer facilement les mouvements typiques requis par l’activité.

Outre la souplesse ou la légèreté nécessaires pour éviter d’avoir plus de poids, un autre facteur qui nous permettra de nous sentir plus à l’aise est une transpiration adéquate. Ce sont de petits détails, bien que tous très pertinents, qui, ensemble, font une grande différence entre une pratique gratifiante et une autre qui peut être insupportable.

Ajustements

La fermeture éclair du coupe-vent doit aller jusqu’au haut du haut du cou. C’est le réglage principal et il doit fonctionner correctement, car c’est la plus grande entrée que le vent peut trouver. De même, dans les zones sensibles au refroidissement, comme le cou et la poitrine. Si le coupe-vent est muni de manches, les élastiques des poignets empêchent également l’air de pénétrer.

Résumé

Le coupe-vent cycliste, dans sa version gilet et veste, est le meilleur allié du cycliste dans sa lutte contre les éléments. Inévitablement, la vitesse développée sur le vélo fait que le corps reçoit de l’air froid, qui se multiplie si les températures sont basses, refroidissant la sueur générée par l’effort.

Pour éviter ces problèmes, qui peuvent même conduire à un problème de santé, les brise-vent nous offrent une protection. N’hésitez pas à acheter un de leurs modèles si vous exercez une activité liée au cyclisme. Vous améliorerez vos performances dans les climats défavorables de froid et de vent. Votre corps vous en remerciera et votre santé s’améliorera sûrement aussi.

Si vous avez aimé cet article sur les coupe-vents à vélo, partagez-le avec vos amis et laissez un commentaire.

Découvrez également :